S’harmoniser grâce à la musique

Réaccorder l’instrument « homme » à l’aide de la pensée

« ENERGIE », ce terme vient du grec en-ergon qui signifie « capacité d’agir ».

Le concept d’énergie a connu un développement plus complet dans la science que dans tout autre domaine.

Au dix-neuvième siècle, l’énergie était principalement considérée comme le résultat de la mobilité des corps matériels ou des particules ; en 1905, A. Einstein a dit : « Tout est énergie, même la matière est de l’énergie condensée et l’énergie pure est une substance matérielle très fine non visible par un sens ordinaires de perception ». Et il a pu le prouver, avec « sa théorie de la relativité » et maintenant on a la célèbre formule : E=mc2..,

Cette découverte, que tout est énergie, est ce que tous les Grands Maîtres et sages de l’Antiquité révèlent dans leurs écrits.

L’univers manifeste comprend l’existence de :

  • Forces centrifuges : vers l’extérieure expansion de la lumière
  • Forces centripètes : vers l’intérieur absorbent la lumière.

Le Divin s’exprime en 3 tons différents, qui sont 3 vibrations ou tensions différentes = 3 modes de manifestation cosmique.

  • SATWA : rythme, équilibre, harmonie (Père) (C.Mental)
  • RAJAS : mouvement/accélération, dynamisme, désintéressement, force centrifuge, abstraction, expansion, lumière. (Fils) (C.Astral)
  • TAMAS : inertie, obscurité, force centripète, égoïsme, caractère concret (force terrestre ou Saint-Esprit) (Éthérique-Physique)

La matière n’est pas la vraie réalité, mais l’énergie et sa vibration.

Ceci est confirmé par les recherches en physique, notamment en physique nucléaire. La matière est une illusion. Ce fait a des conséquences incalculables sur les vies. L’énergie est ondulatoire avec sa propre fréquence vibratoire. Elle se manifeste à de nombreux niveaux, en fonction de la vibration. À la vibration la plus basse, elle est radiée et devient matière. Au fur et à mesure que la vibration augmente, elle devient lumière, rayons X, rayons gamma, jusqu’à l’infini inconnu.

Si tout est énergie, l’être humain est aussi énergie et cela signifie :

  • L’être humain est capable d’évoluer 
  • L’être spirituel (qui est l’essence de l’homme et qui est énergie) est immortel, puisque l’énergie ne peut être détruite

Que se passe-t-il lorsqu’une énergie vibratoire supérieure est ajoutée à un corps ? La vibration (fréquence) de ce corps augmente et cela signifie que l’état du corps change. Un morceau de glace devient de l’eau. Et si on ajoute plus d’énergie, l’eau devient de la vapeur.

C’est de la physique. Et ce qui est vrai pour l’eau et la glace, l’est aussi pour l’homme. Si l’homme réussit à élever sa vibration, il arrive logiquement un moment où il devient invisible, car il a transformé son corps matériel en corps éthérique.

Donc la mort n’existe pas.

L’idée de la mort est une façon totalement limitée et matérialiste d’envisager des choses dans lesquelles on s’est fourrés et dont on doit vivre avec les conséquences. Il y a deux mille ans, Jésus a tenté de prouver que la mort n’existe pas en déclarant : « Mort, où sont tes griffes ? ». Mais seuls quelques-uns ont compris le sens de ses paroles.

Donc, si l’être humain est une vibration, est-il possible de changer de vibration à volonté ?

Si tout est énergie, alors les pensées sont aussi de l’énergie, ce qui signifie que les pensées ont le potentiel de provoquer quelque chose dans le monde extérieur. Les pensées ne sont pas quelque chose qui ne concerne que la tête.

William Makepeace Thackeray a décrit ce processus d’édification dans les termes suivants, si souvent cités :

« Semez une pensée et vous récolterez un acte ;

Sème un acte, et tu récolteras une habitude ;

Semez une habitude et vous récoltez un caractère ;

Sème un caractère et tu récolteras ton destin. »

Et l’axiome ésotérique bien connu « L’énergie suit la pensée » confirme également ce qui précède.

La pensée elle-même est une énergie. « L’homme est transformé en ce qu’il pense. »

Vous pouvez considérer l’homme comme un instrument de musique. Si un instrument de musique est désaccordé, il produit des sons disharmonieux. L’homme est généralement un instrument de musique désaccordé car il produit constamment des sons disharmonieux, c’est-à-dire des agressions, des conflits, des insatisfactions. On doit donc réaccorder l’instrument « homme » à l’aide de notre pensée.

Vous pouvez donc en déduire combien il est important d’avoir une PENSÉE JUSTE d’où découlera une PAROLE JUSTE qui aboutira à une ACTION JUSTE.